Une semaine déjà, et ça commence à bouger et à se faire entendre.

Ils ont tous doublé leur poids de naissance. L’usine laitière de maman Nora fonctionne à plein régime. Il faut dire que nous la gâtons, et veillons à ce qu’elle mange en suffisance, et surtout qu’elle boive beaucoup, par les chaleurs qu’il fait.

Les petits commencent à s’éveiller, et d’aucuns sont plus exigeants et turbulents que d’autres. Ils semblent aussi apprécier les gratouilles sur le ventre. Je pense que c’est de famille…