Qui sommes nous ?

« The Smiling House » rappelle le sourire expressif qu’expriment les Bergers Australiens, qui nous a naturellement poussé à donner ce nom à notre petit élevage familial, implanté au coeur de la Gaume, à un jet de pierre de la frontière française (54) et à un tir de fusil du Grand-Duché de Luxembourg.

Notre aventure avec les Aussies a débuté en 2008, avec l’acquisition de Galeo du Domaine Rosaris (Petit-Thier, B), appelé à boucher le vide laissé par la disparition de notre chienne adorée, Sacha (Friendly von Lesman, Buenos-Aires, ARG).

De chien de chasse à berger, de femelle à mâle, nous avons tout changé, pour ne pas laisser de place à des comparaisons inadéquates. Galeo a bien tenu sa place, et nous a rendus tous amoureux des Bergers Australiens.

Riches d’une lointaine expérience antérieure, nous avons souhaité marier Galeo à une fiancée choisie, afin de faire découvrir à nos propres enfants le plaisir d’élever des chiots.

Avec la passion qui nous habite et dans le plus profond respect de la race, nous nous sommes donc mis en quête de l’élue, que nous avons trouvée près de Moulins, dans l’Allier (F). Geisha de l’Oeil du Cyclone est donc venue compléter notre famille.

La première porté de Geisha a vu le jour peu après, jetant définitivement les bases de notre élevage familial.

Nous n’avons aucune visée mercantile, et ne sommes pas branchés « concours » ni « expositions ». Notre seul désir est de donner vie à des chiots bien dans leur tête et bien dans leur peau, dans le strict respect des standards de la race, mais aussi des clubs de race. C’est un défi quotidien, qui souvent nous mène plus loin que ce que nous l’avions imaginé.

Nos chiens, tout comme les chiots venus et à venir, sont élevés en famille, au milieu de nos enfants et de ceux des voisins et amis, dans un grand jardin clos de près de 3 ha, où ils font affaire à nos moutons « Roux d’Ardennes », sans oublier les renards et blaireaux qui peuplent les alentours.

Tous nos chiens sont manipulés quotidiennement selon leur caractère et leurs affinités. Tous sont des bêtes à papouilles !

Nous ne produirons sans doute pas plus d’une portée par an. C’est la seule façon d’offrir à chacun de nos chiens l’attention et le dévouement qu’ils méritent. Et ils nous le rendent bien !

La suite, nous ne la connaissons pas encore.

Nos Aussies nous y emmèneront.

Bonne visite!

Geisha, Galeo, Nora et Jeden

Geisha, Galeo, Nora et Jeden